bastien le pirate publicité facebook

Je vous ai récemment parlé récemment des règles qui ont changé chez Youtube et notamment sur la monétisation Youtube. Nous avions vu que l’impact sera notamment marqué pour les petits Youtubers. Aujourd’hui, je vais vous parler de la nouvelle politique de Facebook. Comme Youtube, Facebook change son algorithme. Ce changement va particulièrement avoir une incidence sur la publicité Facebook et sur la fameuse timeline Facebook.

Alors pourquoi Mark Zuckerberg et ses compères ont décidé de modifier l’algorithme? Disons que l’année 2017 a été quelque peu tourmentée pour certains réseaux sociaux. Facebook notamment, a souvent été considéré comme le relais d’un certain nombre de fake news, ce qui lui a fait de la très mauvaise publicité. Cette tourmente à provoqué la lassitude d’un certain nombre d’utilisateurs de Facebook qui ont décidé de quitter le réseau social. Ces départs ont aussi été provoqué par les publicités intempestives sur Facebook. Lorsque l’on se ballade sur le fil d’actualité et qu’on voit jusqu’à 10 publications Facebook sponsorisées, toutes avec la même intonation et cette envie de vous vendre du rêve, ça agace.

Et ça, les équipes de Facebook ont décidé d’y remédier en mettant à jour l’algorithme du réseau social. Concernant le risque de présence de fake news, Facebook a décidé de diminuer la part d’informations relatives à l’actualité. En outre, Facebook souhaite redevenir ce qu’il était à l’origine, un média social qui crée du lien entre les individus. Il est clair que la prépondérance des médias traditionnels à quelque peu gonflé les utilisateurs. Désormais, les informations relatives à l’actualité ne devraient représenter qu’environ 4% du fil d’actualité (environ 5% jusqu’à maintenant). Une évolution pas forcément très significative mais qui dénote cependant la prise de conscience de Facebook et sa volonté de prendre les choses en main pour améliorer son image.

Impact sur la publicité Facebook

Venons en à ce qui nous intéresse, la publicité Facebook! Ici, Facebook souhaite vraiment faire un travail pour récréer du lien social entre les personnes. Depuis quelques années, Facebook a plus tendance à devenir une plateforme pour faire une business qu’un espace d’interaction entre les individus. Ainsi, Zuckerberg souhaite revenir à une relation de personne à personne. Donc j’insiste là-dessus, la publicité, qui prenait une large place sur le fil d’actualité, devrait diminuer en quantité. Ainsi, seront davantage mis en avant sur la timeline les publications de votre famille et de vos amis. La publicité Facebook ne viendra qu’après. Elle sera cependant toujours présente sur le réseau social.

publicité facebook

Les entreprises vont devoir changer de stratégie

Cependant, l’entreprise veut petit à petit éliminer les entreprises “douteuses” qui font circuler des messages négatifs ou politiquement incorrects. Mais aussi les entreprises ou marques qui font appel à la publicité Facebook seulement pour le profit, au détriment de la relation et de la fidélisation de leurs clients. Désormais, il ne sera plus possible de donner des ordres aux utilisateurs de Facebook. Quelques exemples d’ordres : “Tag un ami”, “partage ce post si tu souhaites obtenir ce cadeau”, … Ce type d’ordre sera désormais pénalisé.

Facebook demande désormais aux marques et aux entreprises et ce seront à elles de créer l’engagement mais pas de façon artificielle. Facebook insiste sur le fait que les publicitaires devront faire preuve d’imagination. D’ailleurs, l’entreprise est même prête à perdre de l’argent. Après une image ternie en 2017, il est peut-être plus sage de perdre de l’argent à court terme et se focaliser sur sa notoriété pour repartir sur de bonnes bases et sur une confiance des utilisateurs. Je le redis donc, à partir de 2018, il va falloir mettre la relation avec le client au centre de son activité.

 

facebook putaclic

Une des conséquences à ce changement d’algorithme, c’est que le coût de la publicité risque d’augmenter. En effet, le coût d’une publicité va rester stable mais les publicités seront moins mises en avant. Donc on payera le même prix pour moins de visibilité. Donc par logique, le coût de la pub Facebook va augmenter.

Qui cette mise à jour va-t-elle impacter?

Quelles seront les premières victimes de ce changement d’algorithme? Dans un premier temps, les business de dropshipping seront les premiers visés. J’en profite au passage pour dire que le dropshipping, c’est un peu comme une bulle. Les pionniers se sont fait énormément d’argent ce qui a crée un boulevard pour des dizaines de milliers de particuliers qui se sont lancé dans l’aventure. D’autres, plus malins, ont crée des formations en dropshipping (il y en a pléthore désormais). Et ces formations se sont vendus comme des petits pains. Donc on a deux types de gagnants : les pionniers et les formateurs (bon et sûrement quelques  débrouillards aussi). C’est le même problème que le bitcoin: quand votre boulangère ou votre médecin commence à s’y intéresser, c’est très mauvais signe. A quand l’explosion de la bulle du dropshipping?

Rappel sur ce qu’est le dropshipping : C’est une discipline du e-commerce qui consiste supprimer certains maillons de la chaîne. Le gérant de la boutique en ligne ne fait que gérer la plateforme de ventes. Les clients arrivent sur la plateforme, achètent les produits et le bon de commande est envoyé au fournisseur qui se charge lui-même d’envoyer le produit au client. Ainsi, le gérant de la boutique n’a pas à se soucier de la logistique mais simplement du marketing. Plus de détail sur cette page.

 

Le dropshipping: un système trop dépendant de la publicité Facebook

Cette mise à jour d’algorithme Facebook ne devraient pas arranger les choses puisque les dropshippers comptent énormément sur la publicité Facebook. Et étant donné que le coût de la pub va augmenter, les marges vont se réduire (déjà qu’elles sont maigres!). En outre, le dropshipping se fait essentiellement via Aliexpress, donc importé de Chine. On a donc une faible qualité de produit et un temps de livraison long. En plus de ça, généralement lorsque les clients achètent via le dropshipping, ils n’achètent qu’une fois et ne reviennent pas. Effectivement, le dropshipping, c’est souvent du low cost et on n’a pas forcément tous envie de low cost. Donc, pas de recommandations à ses amis et à ses proches (forcément, on ne va pas recommander un produit de basse qualité). Ça fait beaucoup d’éléments perturbateurs pour le dropshipping qui devrait quelque peut souffrir de cette modification d’algorithme.

Rappelons que le dropshipping est basé sur une stratégie à court terme. Et Facebook devrait donner des points bonus aux entreprises qui envisagent une relation à long terme avec leurs consommateurs. Ainsi, les dropshippers vont devoir revoir leur stratégie, sinon il risque d’y avoir de la casse!

Conclusion sur le changement d’algorithme Facebook

Donc Facebook espère que le comportement de l’utilisateur change et s’adoucisse. Si le nombre de pubs qui apparaisse diminue et que les pubs sont plus travaillés et davantage ciblées pour l’utilisateur, il sera beaucoup mois réfractaire à la publicité Facebook. C’est donc une stratégie de long terme que souhaite Facebook. On en reparle dans quelques mois (ou années!). Wait and see!