Eh oui. Pour la deuxième fois en moins d’un an, Youtube change les règles de la monétisation. Bref rappel ! La monétisation Youtube existe depuis un peu plus de cinq ans. En gros, n’importe qui, à partir du moment où ce n’importe qui crée une chaîne Youtube, peut monétiser ses vidéos. C’est à dire que les annonceurs publicitaires pourront “déposer” des publicités sur des vidéos mises en ligne par des vidéastes Youtube. Et à chaque fois que quelqu’un visionnera intégralement une publicité ou cliquera sur le lien de l’annonce, le créateur de vidéos recevra des revenus Google Adwords. Pour faire croître votre chaîne Youtube plus rapidement, n’hésitez pas à consulter notre article sur comment avoir plus d’abonnés sur Youtube rapidement.

Mise à jour de la monétisation youtube 2017

Sauf qu’il y a eu quelques dérives à ça. Notamment en début 2017. Etant donné que la monétisation était ouverte à tout le monde, il y a eu forcément des dérives. Notamment via des chaînes traitant de sujets délicats, sensibles, extrêmes parfois et souvent politiquement incorrectes. Et donc un certain nombre de marques (dont Mc Donalds, L’Oréal, Audi, …) ont décidé de s’extraire du système de publicité de Google Adwords pour ne pas montrer de publicité sur des vidéos faisant polémiques. Et pour ne pas être associées à certains messages. Donc c’est là que Youtube est intervenu (en avril 2017) en durcissant les conditions d’accès à la monétisation Youtube.

Ainsi, Youtube a donné l’accès à la monétisation Youtube uniquement aux chaînes ayant comptabilisé au moins 10.000 vues afin de faire une première sélection, et pour limiter ces dérives. En plus de ça, une modération manuelle a été mise en place pour être certain que les chaînes souhaitant être monétisées ne fassent pas parti de ces chaînes “douteuses”.

Mise à jour de la monétisation youtube 2018

Et en début 2018, Youtube souhaite aller encore plus loin en restreignant encore plus les conditions d’accès à la monétisation Youtube. Toujours pour les même raisons: ne pas associer ces chaînes douteuses aux marques partenaires. Et Youtube s’est rendu compte que le palier des 10.000 vues est assez facile à atteindre. A noter qu’il est possible d’acheter des vues sur Youtube via des entreprises en ligne. Avec quelques euros, il est possible d’arriver facilement à 10.000 vues. Ainsi, ces fameuses chaînes ont un accès aisé à la monétisation et sont donc associées très facilement aux marques partenaires. C’est pourquoi Youtube a décidé de durcir encore le ton.

Désormais, pour accéder à la monétisation Youtube, il faudrait remplir deux conditions.

Condition 1 : Avoir 1000 abonnés

Le palier des 1000 abonnés est quelque peu fatidique pour de nombreux Youtubers. Et Youtube en est bien conscient. Pour rappel, la publicité Adwords constitue le revenu essentiel de Youtube et plus généralement de Google. Donc clairement, Youtube a plus intérêt à durcir les conditions d’accès à la monétisation plutôt que de voir partir à nouveau des mutlinationales du système Adwords.

Condition : 4000 heures de vues

La seconde condition est que les créateurs de contenu devront avoir comptabilisé au moins 4000 heures de vues sur les 12 derniers mois. 4000 heures, c’est pas peu!

Ainsi, avec ces deux conditions, Youtube montre qu’il est prêt à tout pour de nouveau conquérir les marques et éliminer ces petites chaînes qui pourrissent son business.

Alors bien sûr, les chaînes en question auront toujours la possibilité de s’adresser à des entreprises pour acheter des vues ou des abonnés. Mais le ticket d’entrée sera tout de même un peu plus élevé.

Hypothèse

Prenons l’hypothèse que 1 vue = 2 minutes de visionnage. Bien sûr, la plupart des vidéos font plus de 2 minutes. Mais prenons en compte le fait que de nombreuses personnes commencent à regarder une vidéo et la quittent au bout de quelques secondes. Disons donc que 1 vue = 2 minutes de visionnage.

Si on convertie les fameuses 4000 heures requises, ça nous fait 240.000 minutes. Et si on divise ce nombre de minutes par les 2 minutes moyenne de visionnage, on obtient 160.000 vues.

Donc si on prend l’hypothèse que 1 vue = 2 minutes de visionnage, il faudra comptabiliser environ 160.000 vues pour débloquer la monétisation. On est quand même très loin des 10.000 vues imposés par Youtube en avril 2017.

Et si on se rend sur des sites proposant de l’achat de vues et d’abonnés, on se rend compte 160.000 vues s’achètent environ 200€. Un budget tout de même juste pour acheter des faux vues. Et 1.000 abonnés s’achètent environ à 60€. Donc pour les chaînes qui souhaitent avoir accès à la monétisation (de façon artificielle), il faudrait payer environ entre 250 et 300€.

Je ne vous conseille d’ailleurs pas d’acheter des vues ou des abonnés. C’est le meilleur moyen de flinguer son reach. Et de toute façon, la chaîne ne décollera pas. Mais en tout cas, ça donne l’accès à la monétisation.

Cependant, accéder à la monétisation, c’est espérer obtenir des revenues publicitaires. Mais croyez-moi, un tel procédé n’amène pas de vues supplémentaires. Donc pas de revenus. Je ne le dirai jamais assez, il faut créer du bon contenu et être régulier !

Cliquez ici pour commencer le challenge 3000€/mois en automatique

Conclusion sur la monétisation Youtube

A savoir que ces deux conditions émises par Youtube représente la grande majorité des créateurs de contenu sur Youtube. Et cette majorité ne gagne généralement pas plus de 100$/an. Est-ce vraiment nécessaire de monétiser sa chaîne pour obtenir 100$/an ? Pas sûr…

Ce qui peut cependant sembler injuste, c’est ce qui concerne le potentiel boost en référencement obtenu en monétisant sa chaîne. Difficile de trouver des preuves concrètes là-dessus. Mais c’est en tout cas ce qu’affirme la plupart des experts SEO. En effet, en monétisant sa chaîne, on fait gagner de l’argent à Youtube. Il est normal que Youtube vous mette en avant (dans son intérêt).

Voilà concernant ces nouvelles règles de monétisation Youtube. Petit rappel : pas très utile de se concentrer sur la monétisation Youtube, c’est vraiment accessoire. Ce qui est le plus important, c’est son contenu. Le contenu est roi. Faites du travail de qualité (avec une bonne qualité audio et vidéo) et soyez régulier. C’est comme ça qu’on fait croître une chaîne Youtube.